Service Aide à Domicile

Les prestations proposées par Familles Rurales peuvent faire l’objet d’aides provenant d’organismes publics ou privés :

 

APA : L’aide personnalisée à l’autonomie (APA) est une prestation attribuée par le Conseil Départemental à toute personne de plus de 60 ans, quelles que soient ses ressources, qui a besoin d’une aide pour accomplir les actes essentiels de la vie quotidienne (se laver, se déplacer, se nourrir...) ou dont l’état de santé nécessite une surveillance régulière. 
Plusieurs prestations peuvent être prises en charge : 


          - Les heures d’aide à domicile 
          - Le portage de repas 
          - Le service de téléalarme 
          - Le matériel à usage unique (changes complets, alèses...) 
          - L’hébergement temporaire
          - L’accueil de jour
          - Les petits travaux d’adaptation du logement...


Le montant accordé est déterminé par le GIR de la personne. Une participation est demandée au bénéficiaire en fonction de ses ressources. En cas de changement de situation (dégradation de l’état de santé, entrée en accueil de jour, augmentation du nombre d’heures d’aide à domicile...), une révision de l’APA peut être demandée.


PCH : La prestation de compensation handicap (PCH) est une aide destinée à financer les besoins liés à la perte d'autonomie des personnes en situation de handicap. Ces besoins sont inscrits dans un plan personnalisé défini par l'équipe pluridisciplinaire de la Maison départementale des Personnes Handicapées (MDPH). Cette prestation couvre les aides humaines, matérielles (aménagement du logement et du véhicule) et animalières.


CESU : Le CESU préfinancé est un titre de paiement nominatif à montant prédéfini délivré par un organisme qui en assure en tout ou partie le financement. 


Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV) : Sous certaines conditions, la CNAV peut effectuer une prise en charge d’une durée maximale de 12 heures par mois. Pour cela, il faut être âgé de plus de 60 ans, en situation de retraite du régime général à titre principal, ou percevoir une pension de réversion. Il ne faut pas bénéficier de l’APA, de la PCH et ne pas relever de l’aide sociale légale. 


Mutuelles : Certaines mutuelles peuvent prendre en charge une partie des heures d’aide à domicile.


L’aide sociale départementale : L’aide sociale est attribuée par le Conseil Départemental aux personnes peu dépendantes dépourvues de ressources suffisantes pour financer des heures d’aide-ménagère.